###PHALAENOPSIS : conseils en vrac

Le 2 avril 2010.

je vais rassembler ici tous les conseils que j'ai pu essayer.

Conseils glanés sur le net dans d'autres blogs et sites, auprès d'amis amateurs, et surtout  auprès de ma soeur passionnée depuis des années et surtout très experte : pratiquement toutes ses orchidées refleurissent en permanence grace à de simples soins. De toute façon chez elle tout pousse trop bien, elle a tellement la main verte que plusieurs années de suite des oiseaux des villes sont venus nicher dans les plantes de son balcon, mais ceci est une autre (très) belle histoire...

Les conseils que je rassemble ici sont MA manière de procéder, et ne sont en aucune manière LA manière de faire ; si vous avez d'autres astuces ou conseils je suis preneuse. Pour l'instant je fais de la manière suivante car ça se passe bien mais dès que je trouverai une meilleure méthode je suis prête à essayer et changer.

Exposition du phalaenopsis : est ou sud-est, derrière une fenêtre avec voilage ou sans selon l'ensoleillement.

A priori je ne sortirais pas ces orchidées à l'extérieur l'été prochain,  j'ai déjà vu des escargots devorer les phalaenopsis dans un jardin alors je pense les garder au salon toute l'année, sans doute derrière le voilage voire le volet baissé aux heures les plus chaudes... A voir... de toute façon habitant le sud est de la France il fera toujours moins chaud dans ma maison l'été que dehors...

Pot : dans un pot transparent, sans cache pot car les racines elles aussi on besoin de lumière, à l'état naturel les phalaenopsis poussent dans les arbres, racines à l'air libre accrochées aux branches, plante tête en bas.

Pot posé sur billes argiles humides afin d'humidifier l'atmosphère. (bon j'ai arreté rapidement le plateau avec billes argiles mouillées car problème d'étanchéité du plateau, j'avais de l'eau partout...) et ma foi cela n'a pas posé de problème. L'hydrométrie de la pièce doit être correct j'imagine.

Arrosage : je les bassine à l'eau de pluie une fois par semaine (trempage 15 à 30 mn), eau de pluie enrichie à l'engrais pour orchidées. attention : éviter de mettre de l'eau dans le "coeur" des feuilles, cela pourrai faire mourir la plante. On m'avait dit de mettre uniquement la moitié de la dose d'engrais préconisée mais j'avoue que j'ai la main lourde et que je met généralement la dose entière prévue sur la bouteille d'engrais.

Nettoyage : une fois par mois je les douche, dans ma douche, mais après patience je tiens un bon moment chaque pot penché pour évacuer toute eau stagnante dans le "coeur" des feuilles. (mon eau est adoucie donc pas de calcaire ce n'est pas plus mal).

Rempotage et substrat : les miens sont à ce jour dans le pot et substrat de leur achat, tout va bien, on verra dans un an ou deux le rempotage.

 

janvier 2010 :

 Les aléas de la culture m'ont donné plusieurs fois l'occasion de rempoter. J'ai du mal à trouver des grosses ecorces de pin correctes (celles du paillage sont à l'achat humides, déjà en cours de pourrissement, berk).

Donc je teste, je tate... pour l'instant le substrat sphaigne pure est concluant mais bien maitriser les arrosages, jamais de trempage, la pulvérisation régulière mais fastidieuse ou les deux trois cuillers d'eau sont des méthodes plus prudentes.

substrat correct à ce jour : petite écorce (pour terrarium), un peu de chips coco, morceaux de bouchons en liège, billes d'argile ou pouzzolane, un peu de sphaigne.

 



08/04/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres