###### ESSAIS ARROSAGES PAR MECHE #####

Juillet 2011 :

Essais d'arrosage par mèche : mise de mèche sur quelques phalaenopsis hybrides.

fond du pot billes d'argile, ensuite ecorces moyennes, 1 mèche enfoncée sur 4 à 6 cm.

 

Août :

Essais concluants : substrats humides mais pas détrempé. plantes : nouvelles feuilles et beaucoup de racines aériennes (sic).

Mises en mèche pour tout les autres phalaenopsis hybrides, et les dendro phalaenopsis, les dendro nobile, le dendro polysema, dendro kingianum, miltassia, odontoglossum, oncidium.

 

Septembre :

Toutes les plantes apparemment en bonne santé.

Dendro nobile et phalae ont fait de nouvelles pousses, cannes correctement gonflées.

oncidium et odontoglossum : pseudo correctement gonflés, beaucoup de nouvelles racines à l'intérieur du substrat pour dendro nobile et odontoglossum.

 

15 octobre :

quelques phalae hybrides ont des racines qui ont pourri : le subtrat est trempé, bien plus qu'humide : retrait des mèches pour ces phalae et par précaution pour les deux HP sweet memory et mini mark.

dans le jardin retrait des mèches pour dendro nobile, kingianum, odontoglossum et oncidium, temp jour 24° et nuit 15°.

 

Mèches retirées egalement sur les miltassia, dendro phalae sur mèche qui sont à l'intérieur : pour l'instant le substrat est humide mais pas trempé, les cannes ou pseudo sont modérement gonflés.

 

Je garde encore la technique sur les autres phalae hybrides en modifiant la longueur de mèche dans le pot, je l'enfonce de 3 cm maximum.

 

Il semble que la technique soit très interessante pour les orchidées qui ont passé l'été dehors (l'été precedent ils etaient tout le temps trop secs), donc à conserver mais uniquement pour la période aux températures jour 30° et nuit 20°, pendant je dirais les deux mois de juillet et aout, septembre si les températures se maintiennent.

Par contre pour les phalae hybrides le bilan est mitigé, la mèche oui mais uniquement sur une période de longue absence genre 3 semaines à 1 mois, et très peu enfoncée dans le substrat d'écorces.

 

 

04 novembre 2011 :

Retrait des mèches pour tous ceux qui en avaient encore. Dans la véranda l'hygrométrie, avec les pluies d'automne, est forte. De même à l'intérieur de la maison, c'est la période à laquelle les températures douces font que l'on ne met pas encore en fonction le chauffage, l'hygrométrie est souvent à 70°. Le substrat est humide même en surface.

 

Seul le phalae 4 qui a un pot très haut est resté sur mèche : son substrat est sec en surface.

 

 

 

 

 



16/10/2011
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres